Les perversions II

Nous poursuivons ici notre étude des perversions. De nombreux exemples cliniques sont apportés. Nous soulignons leurs dimensions infantiles et masochistes, qui dépassent largement l’angoisse de castration, voire qui ne relèvent pas de son domaine, mais de la constitution d’un idéal démesuré. Nous soulignons aussi l’importance du langage, dans sa dimension sémiotique, et l’articulation des perversions à la sublimation.

à l’écoute :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

ou en téléchargement : Les perversions II M1 UBO-10/11/2011.

Ce contenu a été publié dans Séminaires, UBO M1, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.