Variation autour de l’inceste

Parmi les groupes humains, et pour une articulations entre les processus psychiques individuels et collectifs, la famille occupe une place de choix.

Selon la mythologie psychanalytique de l’individu en tant qu’un Robinson vivant dans des îlots de culture, la famille constituerait un continent à elle seule.

Chargée d’une fonction de pare-excitation, de paratonnerre qui protégerait l’individu du trop d’excitations de la société, la famille relaierait aussi les apports sociaux positifs.

Filtre, pourtant, la famille n’est jamais considérée en psychanalyse comme dépendante directement de la société où elle vit.

Pour la vie familiale, l’inceste et son interdiction son des ressorts majeurs. Les psychoses sont toujours liées à l’effraction de l’interdit de l’inceste.

à l’écoute

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

ou en téléchargement : Variation autour de l’inceste.

Ce contenu a été publié dans Cours, UBO M1. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.